Édition 2019

UCLG_Smart_Cities_Banner_FR

La troisième édition du Smart Cities Study 2019, élaboré par la Commission des Villes Numériques et de la Connaissance de CGLU est concentrée sur la situation et les tendances dans le domaine de la «gouvernance intelligente» ou “Smart Governance”.

Pour cela, des réussites ont été identifiées et les principales clés de la gouvernance intelligente et de ses principaux domaines d’action, un gouvernement ouvert et une gestion stratégique avancée dans les villes, en tant que facteurs de transformation des villes intelligentes, ont été analysées.

24 villes du monde entier, la plupart membres de la Commission des Villes Numériques et de la Connaissance de CGLU, ont participé à l’élaboration de l’étude en envoyant le formulaire de collecte d’informations contenant les données de leur ville.

Les principales conclusions de ce travail soulignent la nécessité d’approfondir une gouvernance intelligente par les villes, non seulement dans le domaine du gouvernement ouvert, mais aussi dans la gestion stratégique avancée, où il reste encore de grandes possibilités d’amélioration:

 

Gouvernement ouvert:

  • Il faut passer d’un Portail de la Transparence à la redevabilité, tant sur les réalisations que sur les échecs.
  • Passez de demander l’opinion sur des décisions déjà prises à concevoir  «à partir de zéro» avec les citoyens.
  • Mieux intégrer la citoyenneté non organisée aux processus de participation, en s’approchant des espaces où se situe la citoyenneté.
  • Approfondir la collaboration avec d’autres agents.

 

Gestion stratégique avancée:

  • Renforcer les processus de planification stratégique.
  • Évaluer davantage et mieux, en donnant plus de poids au concept d ‘«évaluation d’impact» et en développant des évaluations «plus participatives».
  • Accordez une priorité accrue aux études prospectives et aux analyses avancées. Ce sont encore des outils émergents dans la plupart des villes, mais ils sont essentiels pour le développement d’une vision claire de l’avenir et pour une gestion efficace des ressources publiques qui génèrent de la valeur sociale.

Principaux défis mis en évidence par les villes participant à l’étude:

GOUVERNEMENT OUVERT

  • Seule 1 ville sur 2 participants à l’étude a un plan de gouvernement ouvert
  • Selon les villes participant à l’étude, la priorité la plus prononcée dans le développement d’un gouvernement ouvert est l’engagement politique, suivi de la sensibilisation du public

Participation citoyenne

Principaux défis mis en évidence par les villes participant à l’étude:

  • 70%: Promotion de la culture de participation
  • 65%: Améliorer la diffusion des processus, des espaces et des canaux de participation afin qu’ils soient mieux connus des citoyens
  • 45%: Conception et personnalisation des processus de participation / personnalisation au public cible (seniors, jeunes, …)

La Transparence et la reddition de comptes

  • 85% des villes participant à cette étude disposent d’un portail de transparence.
  • Seulement 29% préparent des études sur la perception des citoyens quant au degré de transparence de leur gestion
  • 60% des villes participant à l’étude ont un plan de mandat
  • L’outil de reddition de comptes le plus couramment utilisé est le site Web permanent, les activités en face-à-face restant encore une activité naissante

Collaboration

Principaux défis de la collaboration public-privé selon les villes participantes:

  • 81% des villes soulignent l’agilité de l’administration pour le développement des projets
  • 67% mentionnent les capacités internes de l’administration locale
  • 62% considèrent la gestion de la communication et la perception des citoyens sur les projets public-privé
  • Pour 47% des villes participantes, l’adaptation du cadre juridique

Open Data

Défis principaux:

  • 80% considèrent qu’une culture d’ouverture des données dans l’administration est nécessaire. Qu’elles ne sont pas conçues comme des données personnelles mais de tous les citoyens
  • 55% des villes mentionnent comme un défi la promotion d’une meilleure connaissance par les citoyens et autres agents sociaux et commerciaux du potentiel des données ouvertes pour générer des produits à valeur ajoutée
  • 50% mentionnent l’identification des principales données d’intérêt en fonction du potentiel de réutilisation
  • Pour 45%, un autre défi serait l’amélioration des formats et l’homogénéisation des données disponibles
  • 45% pensent que des systèmes de collecte et de traitement des données devraient être développés dans certains quartiers de la ville, où les informations disponibles sont actuellement plus faibles.

GESTION STRATÉGIQUE AVANCÉE

La planification stratégique est plus présente et développée par les villes que les autres éléments clés de la gestion stratégique locale (Prospective, Advanced Analytics and Evaluation).

Planification stratégique avancée

  • 75% des villes effectuent une analyse de la situation actuelle dans la ville
  • 64% développent une définition d’une vision à long terme
  • 61% étudient les principales tendances à considérer

Évaluation des politiques publiques

L’étude conclut que l’évaluation des politiques locales est à ce jour davantage centrée sur le degré de conformité aux objectifs fixés et le niveau d’exécution (actions déployées contre celles prévues) et que, au contraire, les enjeux davantage liés à leur impact et à la perception des citoyens ont encore moins de place dans les évaluations réalisées par les villes.

Prospective Anticiper l'avenir

  • Les villes participant à l’étude, interrogées sur leur perception de leur propre niveau de développement dans le domaine de la prospective en tant que facteur clé de la «Smart Governance», affirment que le degré de développement est de 4,6 en moyenne sur 10, c’est à dire, un niveau insuffisant. Cependant, les villes accordent une priorité de 7 sur 10 à la nécessité de travailler dans ce domaine.
  • Seulement 45% des villes déclarent utiliser des études prospectives pour soutenir la prise de décision

Analyse de données avancée Prise de décision basée sur les données

Selon les villes participantes à cette étude, les obstacles les plus prononcés au développement de l’analyse avancée sont le manque de culture orientée aux données et le manque de leadership au niveau municipal.

Décharger l´étude !

Imagen estudio_EN_V3         Imagen estudio_ES_V3